Comment calculer le retour sur investissement d’un Pim ?

Publié le : 15 juillet 20214 mins de lecture

Dans la gestion des entreprises, de nombreux indicateurs de performance sont utilisés en vue d’évaluer le succès d’une entreprise ainsi que la rentabilité de ses placements. Le Retour sur Investissement (RSI) ou Return On Investment (ROI) fait partie de ces indicateurs. Mais qu’est-ce exactement que le ROI, dans quel cadre l’utiliser, comment le calculer et pourquoi est-ce important de le calculer ?

Dans quel cadre utiliser le ROI ?

En vue d’évaluer le gain d’une firme au regard du placement total en capital, le ROI (Return On Investment, ou Retour sur investissement, en français) est l’un des indicateurs à utiliser. Il peut donc servir d’indicateur dans les situations où vous désirez révéler la réussite d’une action sous la forme du retour vis-à-vis d’un capital investi. Cette valeur est une réplique à la question de performance du capital investi sur une durée comptable déterminée. Le retour sur investissement est utilisé pour étudier les différents secteurs d’une société, confronter des projets de placement et faire une évaluation d’investissements immobiliers. Notez qu’en amont de tout placement, il est important d’estimer le niveau de profit de celui-ci. Cela doit autant être le cas pour les PIM (Product Information Management), et afin de garantir le succès de tel ou tel projet, il ne faudra omettre aucun coût caché.

La formule de calcul du ROI

Voici comment calculer le retour sur investissement d’une action ou d’un événement. ROI = (bénéfice du placement – coût du placement) / coût du placement. Le gain peut être : les ventes des billets d’une festivité, les ventes incrémentales après une congrégation commerciale ou encore le panier moyen après un événement client. Par exemple, si votre placement coûte 1000 euros et qu’il vous a rapporté 1500 euros, le retour sur investissement sera égal à : (1500 – 1000) / 1000, soit 50 %.

L’importance du calcul du retour sur investissement

Il est important de calculer le retour sur investissement pour deux grandes raisons : pour mesurer l’efficacité d’un événement et pour justifier vos dépenses. En effet, un fait s’inscrit toujours dans une politique globale d’entreprise et répond à un objectif tactique. Si le but de votre événement est, par exemple, d’accroitre de 40 % les ventes d’un produit dans les six mois, le coût de votre événement ne doit pas surpasser le chiffre d’affaires des ventes incrémentales. Pour le connaître, vous aurez alors à mesurer votre retour sur investissement.

Vous devez aussi calculer votre ROI en vue de justifier vos dépenses. Hormis si vous êtes un dirigeant d’entreprise ou si vous avez des investisseurs, vous devez faire un compte-rendu à votre hiérarchie. Si vous souhaitez ordonner un événement encore plus grandiose l’année suivante et, de ce fait, obtenir plus de budgets, vous devez prouver que celui de l’année en cours a été un succès. Rien de plus efficient, dans ce cas, que le calcul du retour sur investissement.

Plan du site