Economie : la monnaie traditionnelle va-t-elle disparaître ?

Publié le : 15 juillet 20213 mins de lecture

La monnaie traditionnelle va-t-elle disparaître ? Au moment où les paiements se font par monnaie digitale ou par téléphones portables, la monnaie traditionnelle pourrait disparaître. Déjà, tous les paiements se font par smartphones, dans certains pays.

La monnaie traditionnelle finira-t-elle par disparaître ?

Le cash ne disparaîtra pas encore d’ici dix à vingt ans. Toute chose est mortelle et la monnaie traditionnelle finira par disparaître. Mais quand ? Un grand débat a été mené à ce sujet au sein de l’Eurosystème et la Banque de France.

Cette dernière a fait un gros investissement dans la filière cash, dans la fabrication, la gestion, le recyclage et le tri des billets. L’avenir de l’argent liquide est très complexe. La Banque de France est l’acteur principal dans la fabrication de billets. La part du cash dans les paiements diffère selon les consommateurs.

Quelle est la part de la monnaie physique dans les paiements ?

Les billets de banque sont encore très utilisés dans les pays de la zone euro. D’après une étude faite en 2016, 79 % du paiement en magasin et dans les commerces de détail sont réalisés en espèces. Dans les autres pays comme l’Autriche, l’Allemagne et l’Italie, les paiements en espèces représentent 80 %.

Le billet est encore un moyen de paiement très sollicité. Les Français ont encore confiance à la monnaie traditionnelle. Le taux de fausse monnaie est bas. Par contre, le taux de fraude est élevé sur les moyens de paiement électronique. La Banque de France garantit le choix au consommateur entre les moyens de paiement électronique et la monnaie traditionnelle qui est sûre.

La carte bancaire va-t-elle remplacer la monnaie ?

À l’heure actuelle, beaucoup de gens ont de moins en moins de monnaie en poche. En France comme en Europe, on utilise rarement de l’argent liquide. Contrairement aux années 2016/2017, les dépenses sur le territoire français sont effectuées souvent en espèces.

D’ici 2025, la somme totale des dépenses effectuées en espèces va reculer de 20 % et le nombre de billets échangés diminuera de plus de 25 %. De même, les distributeurs automatiques de billets se diminuent. 2500 DAB ont été supprimés entre 2017 et 2019. En effet, ils ne sont pas rentables pour la banque surtout pour les zones moins peuplées. La monnaie devient rare parce que les pouvoirs publics limitent les moyens de paiement en espèces. En effet, les paiements par cartes bancaires et leurs dérivées laissent des traces.

Plan du site